7ème escroquerie : C’est une mauvaise chose que des déficits plus élevés aujourd’hui se traduisent par des impôts plus élevés demain

Warren Mosler

2012

VALANCE CO., INC.,

Traduction par Robert Cauneau – MMT France


Escroquerie innocente et mortelle n°7

C’est une mauvaise chose que des déficits plus élevés aujourd’hui se traduisent par des impôts plus élevés demain

LES FAITS

Je suis d’accord – l’escroquerie innocente est que c’est une mauvaise chose, alors qu’en fait c’est une bonne chose !!!

Votre récompense pour être allé si loin est que vous connaissez déjà la vérité au sujet de cette critique la plus courante des déficits publics. J’ai gardé cela pour la fin afin que vous disposiez de tous les outils pour apporter une réponse décisive et éclairée.

Premièrement, pourquoi le gouvernement taxe-t-il? Pas pour obtenir de la monnaie, mais plutôt pour nous priver de notre pouvoir d’achat s’il pense que nous avons trop de pouvoir d’achat et que cela cause de l’inflation.

Pourquoi nos déficits publics sont-ils plus élevés aujourd’hui? Le «grand magasin» contenant de nombreux biens et services invendus, le chômage est élevé et la production est inférieure à la capacité. Le gouvernement achète ce qu’il veut et nous n’avons pas assez de pouvoir d’achat après impôt pour acheter ce qui reste. Nous avons donc réduit les impôts et peut-être augmenté les dépenses publiques pour augmenter le pouvoir d’achat et aider à nettoyer les étagères des biens et services invendus.

Et pourquoi augmenterions-nous les impôts? Pas dans le but de fournir à l’État de la monnaie pour dépenser – nous savons que cela ne fonctionne pas de cette façon. Nous n’augmenterions les impôts que lorsque notre pouvoir d’achat serait trop élevé, que le chômage serait devenu très bas et que les étagères seraient vides en raison de notre pouvoir d’achat excessif et du fait que notre pouvoir d’achat disponible provoquerait une inflation indésirable.

Ainsi, la déclaration «Des déficits plus élevés aujourd’hui signifient des impôts plus élevés demain» signifie en fait: «Des déficits plus élevés aujourd’hui, lorsque le chômage est élevé, feront baisser le chômage au point que nous devrons augmenter les impôts pour refroidir une économie en plein essor.» D’accord!

2 commentaires

  1. Bonjour, j’ai lu tous vos billets sur les 7 escroqueries. Toutefois je ne comprends pas le 7ème ni même en quoi la dernière phrase «Des déficits plus élevés aujourd’hui, lorsque le chômage est élevé, feront baisser le chômage au point que nous devrons augmenter les impôts pour refroidir une économie en plein essor» se distingue de la pensée keynésienne ?
    N’est-ce pas une autre version de la relance par la demande ? Et qu’il faudrait stopper par une politique de freinage pour juguler l’inflation découlant d’un excès de demande ? Pouvez-vous m’éclairer ? Sur quel point je me trompe ? je vous remercie, BD

    J'aime

    • Bonjour,
      Merci de votre message.
      Effectivement, les conclusions des Post-keynésiens sont sur ce point similaires à celles de MMT. Ces deux approches partagent l’idée selon laquelle le chômage est effectivement la preuve d’un déficit public trop faible. Cependant, MMT parvient à donner la solution pour obtenir le plein emploi, ainsi que pour maximiser la stabilité des prix. MMT permet en effet une compréhension beaucoup plus précise des déterminants du niveau des prix. MMT ne parle pas de demande d’une manière générique, mais de demande en termes de devises, et plus précisément en termes d’actifs financiers nets. Un autre point important est que les Post-keynésiens considèrent comme efficaces aussi bien la politique monétaire que la politique budgétaire, tandis que MMT accorde beaucoup plus d’importance à la politique budgétaire.

      J'aime

Répondre à Robert Cauneau Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s