Fiche n° 9 : Le Mythe de la Monétisation de la Dette

La question de la monétisation de la dette fait souvent l’objet de discussions sur la politique monétaire. La monétisation de la dette est habituellement appelée un processus par lequel la Fed achète des obligations d’État directement du Trésor. En d’autres termes, le gouvernement fédéral emprunte de la monnaie à la Banque centrale plutôt qu’au public. La monétisation de la dette est le processus habituellement implicite lorsqu’on dit qu’un gouvernement imprime de la monnaie. Toutes choses égales par ailleurs, elle est censée accroître la masse monétaire et peut entraîner une forte inflation. Toutefois, la crainte d’une monétisation de la dette n’est pas fondée, puisque la Réserve fédérale n’a même pas la possibilité de monétiser l’encours de la dette fédérale ou la dette fédérale nouvellement émise.

Tant que la Réserve fédérale a le mandat de maintenir un taux cible pour ses fonds, l’ampleur de ses achats et de ses ventes de titres d’État n’est pas discrétionnaire.

Une fois que le Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale a fixé un taux pour les fonds fédéraux, le portefeuille de titres d’État de la Réserve fédérale change uniquement en raison des opérations nécessaires pour soutenir le taux des fonds. Le manque de contrôle de la Fed sur la quantité de réserves souligne l’impossibilité de monétiser la dette. La Fed n’est pas en mesure de monétiser la dette fédérale en achetant des titres d’État à volonté, car cela ferait baisser le taux des fonds à zéro. Si la Fed achetait des titres directement du Trésor et que le Trésor dépensait la monnaie, ses dépenses seraient des réserves excédentaires dans le système bancaire. La Fed serait obligée de vendre une quantité égale de titres pour soutenir le taux cible des fonds fédéraux. La Fed n’agirait donc qu’en tant qu’intermédiaire. Elle achèterait des titres du Trésor et les vendrait au public. Il n’y aurait pas de monétisation.

Monétiser signifie convertir en monnaie. L’or était autrefois monétisé lorsque le gouvernement émettait de nouveaux certificats d’or pour acheter de l’or. Au sens large, la dette fédérale est de la monnaie, et les dépenses au titre du déficit sont le processus de monétisation de ce que le gouvernement achète. La monétisation se produit lorsque la Fed achète des devises étrangères. L’achat de devises étrangères convertit, ou monétise, cette devise en dollars. La Fed offre ensuite des titres du gouvernement américain à la vente afin d’offrir aux nouveaux dollars qui viennent d’être ajoutés au système bancaire un endroit pour gagner de l’intérêt. Ce processus souvent mal compris est appelé stérilisation.

Le texte de cette fiche est extrait du livre fondateur de MMT Soft Currency Economics par Warren Mosler.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s